Une viande qui sent le scandale à Bastogne

Une viande qui sent le scandale à Bastogne
N.L.

Ce n’est pas une petite entreprise qui a été visée, ce mercredi, par des mesures aussi extrêmes. VEVIBA est liée au groupe Verbist, l’un des géants du secteur de la viande (le troisième acteur en importance) qui s’accaparerait entre 25 et 30 % du marché belge. On trouve ses produits dans plusieurs supermarchés du pays.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct