Agression à Embourg: «tentative d’assassinat» et sexe extrême

D.R.
D.R.

Quatre furies. Quatre adolescentes qui sèment la terreur à Embourg et dans ses environs. Le premier fait dont nous avons pris connaissance date d’il y a quelques semaines. Aux abords du Collège du Sartay, à Embourg, plus précisément avenue des Trois Roses, quatre jeunes filles donnent rendez-vous à l’une de leur connaissance, Marie (prénom d’emprunt).

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct