Des pompiers couvinois au Mondial de course d’obstacles à Londres

Sébastien (g.) et Christopher (dr.) sont impatients.
Sébastien (g.) et Christopher (dr.) sont impatients. - G.F.

« Franchement, je ne m’y attendais pas. Si on m’avait dit qu’un an et demi après avoir commencé j’irais au championnat du monde, je ne l’aurais pas cru », s’exclame d’emblée Sébastien Letexier, ce quadragénaire couvinois.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct