Courcelles – Un an après les élections: la double vie de Taquin

Caroline Taquin.
Caroline Taquin. - Photo News

En 2014, la bourgmestre de Courcellles avait raté le coche au fédéral : les voix de dévolution avaient profité au Rhodien Benoît Friart. Cette fois, Caroline Taquin a profité du pot, brûlant la politesse à Georges-Louis Bouchez. « La vie a voulu que cela soit ainsi. Ce n’était pas mon moment en 2014.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct