À Charleroi, les pompiers n’échappent pas à la violence

Photo prétexte.
Photo prétexte. - Isopix

Les services d’urgence doivent faire face à des situations délicates qui, parfois, se transforment en agressions. On se souvient notamment du pompier frappé au visage cet été à Laeken.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct