Couvin: six mois de plus pour accompagner les anciens de St-Roch

Ils étaients 73 travailleurs encore en poste lors de l’annonce de faillite.
Ils étaients 73 travailleurs encore en poste lors de l’annonce de faillite. - G.F.

En 2018, l’annonce de faillite de la fonderie Saint-Roch a eu l’effet d’un coup de massue pour les nombreux travailleurs de l’entreprise couvinoise. Après près de 115 années d’exercices, l’imposante fabrique de chaudières en fonte au gaz et à mazout, installée à l’entrée de la commune, fermait finalement ses portes. À l’époque, septante-trois personnes y étaient encore employées.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct