Sambreville: Julie, jeune kiné, a perdu quasi toute sa patientèle

Julie espère que la situation va s’améliorer prochainement.
Julie espère que la situation va s’améliorer prochainement. - D.R.

« Si la situation ne s’améliore pas, je ne sais vraiment pas comment je vais m’en sortir », nous confie Julie Chaibe, une nouvelle kinésithérapeute à Tamines (Sambreville).

En ce début d’année, Julie a ouvert son cabinet. « C’est un projet que j’ai mené pendant un an. C’était mon objectif en sortant des études. »

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct