Florennes: Régine a cousu 1.300 masques en quinze jours!

Régine Claus en compagnie de Christophe Evrard, son mari.
Régine Claus en compagnie de Christophe Evrard, son mari. - JLP

La crise sanitaire que nous traversons a bouleversé notre quotidien, mais a aussi généré de vastes élans de solidarité. Sur ce plan, les habitants de Florennes, à l’image des autorités communales, ne sont pas en reste. Parmi les personnes qui se sont spontanément mises au service de la collectivité, on compte celles et ceux qui se sont lancés dans la confection de masques.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct