Comment on a détricoté nos soins de santé

Comment on a détricoté nos soins de santé

« Les économies du gouvernement Michel ont aussi eu un impact sur cette crise », lance Jean-Pascal Labille (Solidaris) : « Contrairement aux coalitions précédentes, on n’a pas renouvelé le stock stratégique des masques, car cela coûtait trop cher. Avec la saga que nous vivons aujourd’hui.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct