Durbuy a son repreneur: fin du rêve pour les clubs namurois

Paul Tintin.
Paul Tintin. - SP.

Cette fois, c’est fait ! Il y a bien une fumée blanche en ce qui concerne le rachat du matricule de l’Entente Durbuy ! Et le nom du repreneur est connu. Il s’agit d’un certain Esmaël Rezki, responsable du Annessens 25, une association sportive bruxelloise ayant pour finalité la lutte contre l’exclusion sociale par le biais du sport et qui possède notamment un club de futsal.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct